L’Episcopal Migration Ministries lance une campagne de collecte de fonds

L’Episcopal Migration Ministries, l’organisme de réinstallation des réfugiés de l’Église épiscopale, invite à soutenir ses travaux pour sauver des vies, au travers de la campagne de collecte de fonds « Stand To Support Refugees » visant à maintenir un réseau de ministères solides et viables pour accueillir ceux qui fuient la guerre, la violence et la persécution. Les dons versés à  Stand To Support Refugees  aideront à renforcer cet important ministère en faveur des plus vulnérables partout dans le monde.

Le 6 mars, le Président Donald Trump a signé un décret présidentiel révisé dans lequel figurent entre autres les éléments suivants : suspension de la réinstallation de réfugiés pendant 120 jours, réduction du nombre précédemment décidé de réfugiés devant se réinstaller aux États-Unis pendant l’année en cours, chiffre passant de 110 000 à 50 000, et interdiction d’entrée pour la plupart des ressortissants d’Iran, de Libye, de Somalie, du Soudan, de Syrie et du Yémen pendant au moins 90 jours.

« Le décret présidentiel va rompre la promesse d’espoir et de sécurité vis-à-vis des enfants, des femmes et des hommes les plus vulnérables », fait remarquer le chanoine E. Mark Stevenson, directeur d’Episcopal Migration Ministries. L’« Episcopal Migration Ministries s’engage à respecter le commandement de Jésus et sa définition du prochain. Nous reconnaissons qu’il y a vraiment peu à craindre de la part de ceux qui ont eux-mêmes fui la violence par peur pour leur vie. Nous respectons et valorisons la dignité de chaque être humain. Notre intérêt est seulement d’être un bon « prochain » pour ceux qui ont besoin de connaître la paix et le réconfort ».

À l’instar des autres organismes qui réinstallent des réfugiés et les aident à travers un logement, une formation à l’emploi et autres services, l’Episcopal Migration Ministries reçoit la majeure partie de son financement de subventions fédérales. Mark Stevenson explique qu’en raison du décret présidentiel, le financement se trouve considérablement réduit pour le reste de l’année 2017, avec pour conséquence potentielle un impact négatif important sur les ministères de base qu’offre l’Episcopal Migration Ministries.

« La campagne Stand To Support Refugees  financera les ministères et préparera le terrain pour un avenir solide », ajoute Mark Stevenson.  « À un moment où le monde fait face à la plus grande crise de réfugiés depuis la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis peuvent et doivent accueillir un plus grand nombre de réfugiés et non pas un moindre nombre. Soyez aux côtés d’Episcopal Migration Ministries et soutenez nos œuvres alors que nous nous occupons et accueillions les derniers en date de nos prochains et défendons les droits des réfugiés chez nous et à l’étranger ».

Cliquer ici pour obtenir de plus amples informations et ici pour faire un don.

« Un don à l’Episcopal Migration Ministries nous permet de continuer à nous occuper et d’accueillir les derniers en date de nos prochains », explique Mark Stevenson. « Tendez la main aux groupes de réfugiés ou d’immigrés dans votre communauté et dites-leur que vous êtes heureux qu’ils soient ici, que vous être disponible pour les aider – ou simplement que vous êtes disposé à être leur ami. Priez pour les victimes de la peur, de la jalousie et de l’intérêt personnel. Et priez pour ceux œuvrent pour eux ».

L’Episcopal Migration Ministries est un ministère de l’Église épiscopale et l’un des neuf organismes nationaux responsables de la réinstallation des réfugiés aux États-Unis en partenariat avec le Gouvernement des États-Unis. L’Episcopal Migration Ministries a actuellement 31 bureaux affiliés dans 23 États.

Speak Your Mind

*

Full names required. Read our Comment Policy. General comments and suggestions about Episcopal News Service, as well as reports of commenting misconduct, can be e-mailed to news@episcopalchurch.org.