Michael Curry et Gay Jennings à l’initiative d’un mémoire présenté à la Cour suprême sur la politique des toilettes pour transexuels

[Episcopal News Service] L’Évêque Primat Michael Curry et la révérende Gay Clark Jennings, Présidente de la Chambre des Députés, sont les principaux signataires d’un mémoire d’amicus curiae, soumis le 2 mars par 1800 membres du clergé et leaders religieux dans une affaire, devant la Cour suprême, ayant trait aux politiques d’utilisation des toilettes par les transexuels.

Le mémoire de l’« ami de la cour » concerne l’affaire G.G. c/ Gloucester County School Board, que l’organisme American Civil Liberties Union (ACLU) et son chapitre de Virginie ont instruit en juin 2015 pour le compte de Gavin Grimm et de sa mère, Deirdre Grimm.

Les signataires prient instamment la Cour suprême de comprendre que la possibilité de vivre dans un pays qui garantisse l’égalité des transsexuels est une question de liberté religieuse. Ils déclarent que leurs communautés de foi approchent les questions liées à l’identité sexuelle de différentes manières mais qu’elles sont « unies dans leur conviction que la dignité humaine fondamentale s’appliquant à toute personne exige de traiter les élèves transsexuels, comme le Défendeur Gavin Grimm, d’une manière correspondant à leur identité sexuelle ».

Les signataires prient la cour de traiter les droits civiques des personnes transsexuelles, selon les principes constitutionnels religieusement neutres de protection égale vis-à-vis de la loi. Ce faisant, expliquent-ils, « elle n’empiétera pas sur les croyances, les doctrines ou la pratique religieuses » et au lieu de cela, adhérera à l’interdiction qui figure dans la Constitution de favoriser un point de vue religieux par rapport à tout autre.

Michael Curry a fondé son appui au mémoire sur Genèse 1:26-27, qui déclare que chaque personne humaine est créée à l’image et à la ressemblance de Dieu.

« Ce décret divin proclame le caractère sacré, la dignité, la valeur et l’égalité inhérents à chaque personne humaine, en vertu de sa création imago Dei », poursuit-il. « La manière d’aimer Dieu et notre prochain que Jésus a enseignée est la manière d’honorer le caractère sacré, la dignité, la valeur et l’égalité de chaque personne. Pour cette raison, nous œuvrons pour l’égalité et la dignité des personnes transsexuelles qui, comme nous tous, sont créées à l’image et à la ressemblance de Dieu ».

Gay Jennings déclare que Jésus dit à ses disciples d’aimer Dieu et d’aimer leur prochain comme eux-mêmes. « Et il nous dit de ne pas avoir peur. L’Église épiscopale réaffirme la victoire de l’amour sur la crainte dans le soutien aux lois locales, d’État et fédérales qui préviennent la discrimination fondée sur l’identité sexuelle ou l’expression sexuelle », explique-t-elle.

Ce soutien remonte au moins à la réunion de la Convention générale de 2009 lorsque les évêques et les députés ont adopté la Résolution D012 opposant les lois qui font preuve de discrimination envers les personnes en fonction de leur identité sexuelle. C’était dans ce même courant d’idées que le Conseil exécutif de l’Église a déclaré en juin 2016 qu’il était opposé à la loi de Caroline du Nord intitulée : « Public Facilities Privacy & Security Act » ainsi qu’à « toute législation, rhétorique et politique ancrée sur un argumentaire fondé sur la peur que la protection des droits civiques des personnes transsexuelles sous forme d’égalité d’accès aux aménagements publics mette d’autres groupes en danger ».

Gay Jennings fait remarquer que le dernier point de la résolution du conseil (AN014 en page 8 ici) encourage les épiscopaliens à agir contre toute législation discriminante à l’encontre des personnes transsexuelles et en faveur de toute législation qui prévient une telle discrimination, et à communiquer la position de l’église aux tribunaux, aux décisionnaires et à toute autre personne partout aux États-Unis.

« C’est pourquoi le fait que nous signions tous les deux ce mémoire d’amicus curiae ne représente pas un saut dans l’inconnu du tout », explique Gay Jennings. « Nous avons déjà dit en tant qu’église que c’est ce qu’on doit faire ».

Article complet en anglais.

Speak Your Mind

*

Full names required. Read our Comment Policy. General comments and suggestions about Episcopal News Service, as well as reports of commenting misconduct, can be e-mailed to news@episcopalchurch.org.