Le Conseil exécutif de l’Église épiscopale réaffirme son soutien à Standing Rock

L’Église épiscopale défend la Nation sioux au sujet de l’oléoduc de Dakota Access depuis l’été dernier. Les épiscopaliens locaux ont également assuré un ministère de présence à et aux environs de Cannon Ball (État du Dakota du Nord), point de ralliement des groupes de protecteurs de l’eau rassemblés près du franchissement proposé. L’étendard épiscopal y a constamment flotté jusqu’aux récentes initiatives de fermeture du campement en raison des dangereuses intempéries hivernales et de la crainte d’inondations catastrophiques au printemps. Photo : Page Facebook de John Floberg

[Episcopal News Service] Le dernier jour de sa réunion du 5 au 8 février, le Conseil exécutif de l’Église épiscopale a réaffirmé son soutien à la Nation sioux de Standing Rock.

Les membres du Conseil ont déclaré que l’église s’engage à « continuer à soutenir l’action et les leaders de la Nation sioux de Standing Rock qui est le sel et la lumière de la nation dans son soutien constant au caractère sacré de l’eau, de la terre et autres ressources et son rappel à tous de l’appel sacré à la fidélité ».

Ils ont félicité l’Église épiscopale et ses partenaires œcuméniques dans les actions de protection de l’eau entreprises par la Nation sioux de Standing Rock. Le révérend John Floberg, membre du conseil et prêtre responsable des congrégations épiscopales de la partie de Standing Rock située dans le Dakota du Nord, a suscité les louanges spécifiques du conseil, tout comme « les centaines de laïcs et membres du clergé épiscopaux qui ont répondu à son appel ».

Le Conseil a également appuyé l’appel de la Nation sioux de Standing Rock à une Marche le 10 mars sur Washington DC. La résolution indique que la marche a « pour objectif de proclamer notre préoccupation continue pour les eaux et les terres sacrées ainsi que de mettre notre gouvernement au défi de respecter toutes les obligations pertinentes des États-Unis découlant des traités avec toutes les tribus reconnues au niveau fédéral ». La tribu avait précédemment commencé à organiser la marche que John Floberg a invité les épiscopaliens à rejoindre.

L’Église épiscopale a défendu la Nation sioux au sujet de l’oléoduc de Dakota Access depuis l’été 2016. Les épiscopaliens locaux ont également assuré un ministère de présence  à et aux environs de Cannon Ball (État du Dakota du Nord), point de ralliement des groupes de protecteurs de l’eau rassemblés près du franchissement proposé.

Article complet en anglais.

Speak Your Mind

*

Full names required. Read our Comment Policy. General comments and suggestions about Episcopal News Service, as well as reports of commenting misconduct, can be e-mailed to news@episcopalchurch.org.